Le Pays (Ouagadougou)

Burkina Faso: La société burkinabè de droit constitutionnel au journal « Le Pays » - Présentation de la société et partenariat au menu

Le directeur général des éditions « Le Pays », Beldh'or Cheick Sigué, a reçu une délégation de la Société burkinabè de droit constitutionnel conduite par le président de ladite société, Abdoulaye Soma, le mercredi 17 octobre 2012 dans les locaux du journal.

« Au regard du rôle que joue le journal « Le Pays » en matière d'information, et compte tenu du niveau d'extension de sa zone de couverture, il est important pour nous de solliciter un partenariat avec « Le Pays », au regard aussi des objectifs que s'est fixés notre société ». C'est, en somme, l'objectif de la visite de la délégation de la Société burkinabè de droit constitutionnel (SBDC) aux éditions « Le Pays », le 17 octobre dernier. En effet, le directeur général des éditions « Le Pays », Beldh'or Cheick Sigué, a reçu la visite d'une équipe de la SBDC dirigée par le président de la société, professeur de droit à l'université Ouaga II, Abdoulaye Soma. La délégation de la nouvelle société est venue au journal pour « parler de la désormais naissance et existence de la Société burkinabè de droit constitutionnel, et solliciter un partenariat avec le journal », a expliqué Abdoulaye Soma. Cette société s'est fixé un double objectif qui consiste à contribuer d'une part à la diffusion du droit constitutionnel par la formation et la sensibilisation et, d'autre part, à la promotion de la démocratie et à la protection des droits fondamentaux, selon son président. Et l'un des vecteurs de la démocratie étant la communication, les responsables de la société ont jugé important de s'approcher de l'entreprise de presse. En tant que société savante dont les points de vue se veulent impartiaux et basés sur des motivations techniquement fondées sur la science, « la crédibilité du journal « Le Pays » serait un levier important dans l'atteinte des objectifs de la société », a-t-il ajouté.

Consolider la démocratie

Le directeur du journal qui dit avoir pris bonne note, a exprimé l'engagement du journal à oeuvrer pour tout acte entrant dans le cadre de la consolidation de la démocratie au Burkina Faso. La société souhaite que le journal couvre les événements qu'elle aura à organiser et surtout qu'il publie les résultats de ses conclusions. Par ailleurs, elle compte sur ce partenariat pour « mettre l'expertise des experts intervenant dans la structure à la disposition du journal pour d'éventuelles sollicitations », a affirmé Abdoulaye Soma. La société burkinabè de droit constitutionnel a été créée le 25 mars 2012 et compte actuellement une centaine de membres avec un fort taux de jeunes, notamment des étudiants. Aussi faut-il noter que des personnalités connues du droit burkinabè telles, Luc Ibriga et le Pr Marie Gervais Louada sont membres de cette nouvelle société. Elle se veut institutionnellement neutre. Par conséquent, l'adhésion à la société est libre à toute personne morale ou des personnes à titre institutionnel. Pour occuper le poste de président de la société, il faut avoir au moins un rang magistral. Le programme actuel de la société selon Abdoulaye Soma, s'étendra jusqu'en 2015, « année de grandes attentes ». C'est par une photo de famille avec le directeur et une visite guidée des locaux que les hôtes du journal ont exprimé leur satisfaction pour les avoir reçus.

Ads by Google

Copyright © 2012 Le Pays. All rights reserved. Distributed by AllAfrica Global Media (allAfrica.com). To contact the copyright holder directly for corrections — or for permission to republish or make other authorized use of this material, click here.

AllAfrica publishes around 2,000 reports a day from more than 130 news organizations and over 200 other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. We publish news and views ranging from vigorous opponents of governments to government publications and spokespersons. Publishers named above each report are responsible for their own content, which AllAfrica does not have the legal right to edit or correct.

Articles and commentaries that identify allAfrica.com as the publisher are produced or commissioned by AllAfrica. To address comments or complaints, please Contact us.