Midi Madagasikara (Antananarivo)

Madagascar: DMP/UNFPA - Les conséquences de la dégradation de l'environnement sur la population

La Région Boeny a organisé en partenariat avec la Direction des Méthodes et de la Planification de la vice-Primature chargée de l'Economie et de l'Industrie, une conférence-débat sur le thème « Population et enjeux de la dégradation de l'environnement ». Une activité soutenue par l'UNFPA.

Problèmes de la population, essentiellement, la conséquence de l'augmentation du nombre de la population sur les différents secteurs de développement. Le débat a été animé et les participants ont eu l'occasion de mieux comprendre l'interrelation entre population, environnement et développement. Ainsi, la volonté politique de l'Etat en 1990 mettant en oeuvre un programme coordonné de Planification familiale devrait être poursuivie tout en tenant compte des contextes et des différents obstacles quant à la réalisation du plan de mise en oeuvre de cette politique. Dans le processus de développement, la population est à la fois acteur et bénéficiaire, ce qui fait que pour qu'un développement ait des résultats concrets, on devrait y intégrer la dimension population. Cette intégration comporte l'intégration de la population en tant qu'acteur depuis la phase d'identification de problèmes à la phase de suivi évaluation en passant par la mise en oeuvre. Il y a aussi l'intégration des variables de la population tels l'effectif, la structure, la répartition, l'évolution... dans l'élaboration des documents relatifs au développement.

Changement climatique. Une autre dimension de l'intégration implique la politique et l'intégration scientifique, ce qui stipule que les documents politiques de l'Etat, ainsi que les informations issues des recherches scientifiques devraient être pris en compte. Le débat a également été mené sur le changement climatique, essentiellement du réchauffement climatique qui est surtout d'origine anthropique, relatif aux activités humaines. Comme le nombre de la population connaît toujours une augmentation, l'on a atteint le cap des sept milliards d'habitants, et selon la projection et estimation de la Division population du Département des Affaires sociales et économiques des Nations unies, en 2050 le nombre de la population serait de neuf milliards 300 millions. La menace est alors pesante quant à l'évolution mondiale du climat car l'émission de gaz à effet de serre, responsable du réchauffement planétaire est inhérente aux activités de la population. Toujours dans ce domaine écologique, le Développement durable comportant trois dimensions, dont le développement économique, social et environnemental a attiré l'attention de l'assistance. L'adoption des réflexes environnementaux, la nécessité des études d'impact environnemental ainsi que l'élaboration des plans de développement verts, figurent parmi les résolutions durant cette conférence.

Ads by Google

Copyright © 2012 Midi Madagasikara. All rights reserved. Distributed by AllAfrica Global Media (allAfrica.com). To contact the copyright holder directly for corrections — or for permission to republish or make other authorized use of this material, click here.

AllAfrica publishes around 2,000 reports a day from more than 130 news organizations and over 200 other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. We publish news and views ranging from vigorous opponents of governments to government publications and spokespersons. Publishers named above each report are responsible for their own content, which AllAfrica does not have the legal right to edit or correct.

Articles and commentaries that identify allAfrica.com as the publisher are produced or commissioned by AllAfrica. To address comments or complaints, please Contact us.