Sidwaya (Ouagadougou)

28 January 2013

Burkina Faso/Zambia: CAN 2013 / Daouda Sanou dit Famozo, directeur technique national de la FBF«Nos actions offensives doivent finir par des tirs pour éviter les situations de contres où excelle la Zambie »

interview

Le 3e match des Etalons est capital. Plusieurs scénarii se présentent. Le nul au minimum pourra nous suffire. En cas de défaite, il faudrait prier pour que le même sort arrive au Nigeria. Mais une chose est sûre, les Etalons jouent leur qualification devant la Zambie. Voici les clés pour vaincre le champion d'Afrique selon le directeur technique national, Daouda Sanou dit Famozo.

Quelle analyse technique faites-vous de l'équipe zambienne ?

La Zambie me semble touchée moralement. Ses deux premières sorties ne sont pas pour rassurer. En plus, elle doit se qualifier devant une équipe du Burkina qui a fait forte impression sur ses deux sorties. Mais entre la Zambie du premier match et la Zambie du 2e match, je peux dire qu'elle a gagné en qualité de jeu. Comparée à l'année passée, elle est à 70, 80 %. Elle présente une faiblesse de finition. Vous l'aviez sans doute remarqué, il a fallu que le gardien vienne marquer le but égalisateur face au Nigeria.

Qu'est-ce qui ne marche pas dans le dispositif offensif de la Zambie pour que son attaque soit autant inefficace comme vous le dites ?

L'équipe a eu un jeu ouvert lors de ses phases offensives. Les joueurs de couloir, les ailiers pour parler comme aux vieux bons temps, ouvrent très bien. Ce n'est pas mauvais. Mais quand ils parviennent à centrer, les attaquants de pointe jouent alignés. En plus, c'est plus déterminant pour les deux buteurs qui n'ont pas de soutien derrière eux. Quand ils ont le ballon et qu'ils sont bien pris, ils n'ont pas de solution sur laquelle s'appuyer. Il n'y a pas non plus de possibilité de « une, deux » car je l'ai dit plus haut, les deux attaquants évoluent à plat. Ils sont faciles à neutraliser.

L'attaque paraît aussi vieillissante. Katongo le capitaine n'est plus jeune, le dossard 9 Collins Mbesuma paraît assez lourd...

Absolument. La paire présente des signes de vieillesse. En plus d'être lourd, Collins n'a pas compris qu'il n'a plus ses jambes de 20 ans. N'étant pas un fin dribbleur, il veut jouer sur sa pointe de vitesse, oubliant que l'âge est passé par là. Peut-être qu'il va faire d'ici là, son autocritique. Mais la Zambie dispose d'une solution de rechange à ce niveau. Emmanuel Mayuka, le porteur du dossard 20 n'est pas mal non plus.

Il y a le dossard 17, Rainford Kalaba, un élément à surveiller de près. Encore que dans sa position d'ailier, il est moins dangereux. Il arrive à centrer mais à la récupération, il n'y a pas personne. Si l'entraîneur le transforme en attaquant de soutien, il peut faire plus mal.

Que faut-il redouter de cette équipe championne sortante ?

Elle procède par des attaques placées rapides. Il faut se garder de perdre le ballon en phase offensive devant cette équipe. Le contre est rapide et fulgurant. Elle a une capacité de réadaptation fort appréciable. Donc les actes offensifs doivent absolument s'achever par des tirs. Ainsi, la phase de relance permet à l'équipe de se replacer. Là encore, il faut éviter d'envoyer les ballons dans les bras du gardien. Il relance bien. Il ne faut pas attaquer à 8. A 5 ou 6, c'est bon. Ainsi, on dispose d'un dispositif défensif prêt à les contenir.

Ads by Google

Copyright © 2013 Sidwaya. All rights reserved. Distributed by AllAfrica Global Media (allAfrica.com). To contact the copyright holder directly for corrections — or for permission to republish or make other authorized use of this material, click here.

AllAfrica publishes around 2,000 reports a day from more than 130 news organizations and over 200 other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. We publish news and views ranging from vigorous opponents of governments to government publications and spokespersons. Publishers named above each report are responsible for their own content, which AllAfrica does not have the legal right to edit or correct.

Articles and commentaries that identify allAfrica.com as the publisher are produced or commissioned by AllAfrica. To address comments or complaints, please Contact us.