14 February 2013

Africa: Extraits du discours du président Obama sur l'état de l'Union en 2013

document

Le 12 février 2013, le président Obama s'est adressé aux dirigeants du gouvernement fédéral des États-Unis, s'acquittant ainsi d'une obligation que la Constitution lui impose tout en respectant une tradition établie de longue date par ses prédécesseurs, qu'il fasse « de temps à autre » un rapport au Congrès sur « l'état de l'Union ».

Dans son discours, le président fait le point de la situation aux États-Unis et de l'action du pays à l'étranger, recommande un ordre du jour parlementaire pour les mois à venir et explique sa vision personnelle de l'avenir des États-Unis.

  Vous trouverez ci-après, des extraits de son discours sur l'état de l'Union en 2013

  Extraits

Monsieur le président de la Chambre, Monsieur le vice-président, membres du Congrès, mes compatriotes américains :

Il y a cinquante-et-un ans, John F. Kennedy a déclaré à cette Chambre que « la Constitution fait de nous non pas des rivaux pour le pouvoir, mais des partenaires pour le progrès ... C'est ma tâche à moi », a-t-il dit, « de donner un rapport sur l'état ??de l'Union - l'améliorer, c'est la tâche de nous tous ».

Ce soir, grâce au courage et à la détermination du peuple américain, il y a beaucoup de progrès à signaler. ...

Economie

Maintenant, la bonne nouvelle c'est que nous pouvons réaliser des progrès significatifs sur cette question tout en favorisant une forte croissance économique. J'exhorte le Congrès à se réunir pour poursuivre une solution bipartite et à base de marché pour le changement climatique, comme celle sur laquelle John McCain et Joe Lieberman ont travaillé ensemble il y a quelques années. Mais si le Congrès n'agit pas rapidement pour protéger les générations futures, je le ferai moi. Je donnerai des instructions à mon Cabinet pour proposer des mesures exécutives que nous pouvons prendre, maintenant et à l'avenir, pour réduire la pollution, préparer nos communautés pour les conséquences du changement climatique, et accélérer la transition vers des sources d'énergie durables.

Immigration

Notre économie est plus forte quand nous exploitons les talents et l'ingéniosité des immigrés pleins d'efforts et d'espoir. Et en ce moment, les dirigeants des milieux des affaires, du travail, de l'application de la loi, et des communautés religieuses, conviennent tous que le temps est venu d'adopter une réforme globale de l'immigration. Il est maintenant temps de le faire.

Une véritable réforme signifie une sécurité frontalière forte, et nous pouvons nous baser sur les progrès que mon Administration a déjà faits – mettant en place davantage de personnel à la frontière sud qu'à aucun autre moment de notre histoire, et réduisant les passages clandestins à leurs niveaux les plus bas depuis 40 ans.

Une véritable réforme implique l'établissement d'une voie responsable à la citoyenneté méritée - une voie qui consiste à réussir une vérification des antécédents, à payer des impôts et une pénalité significative, à apprendre l'anglais, et à passer à l'arrière de la queue derrière les gens qui essaient de venir ici légalement.

Et une véritable réforme signifie réparer le système d'immigration légale pour réduire les délais d'attente, et attirer les entrepreneurs et ingénieurs hautement qualifiés qui aideront à créer des emplois et à faire croître notre économie.

En d'autres termes, nous savons ce que nous avons à faire. Et en ce moment même, des groupes bipartites dans les deux Chambres travaillent avec diligence pour élaborer un projet de loi, et je salue leurs efforts. Donc, nous allons y parvenir. Envoyez-moi un projet de loi de réforme globale de l'immigration dans les prochains mois, et je le signerai tout de suite et l'Amérique se portera d'autant mieux. Faisons-le. Faisons-le.

Afrique / Al-Qaïda

Aujourd'hui, l'organisation qui nous a attaqués le 11 septembre est l'ombre de ce qu'elle était. Il est vrai que de différents affiliés d'Al-Qaïda et groupes extrémistes ont émergé - depuis la péninsule arabique jusqu'à l'Afrique. La menace que ces groupes présentent est en train d'évoluer. Mais pour répondre à cette menace, nous n'avons pas besoin d'envoyer des dizaines de milliers de nos fils et filles à l'étranger, ou d'occuper d'autres pays. À la place, nous devrons aider les pays comme le Yémen, la Libye, la Somalie à assurer leur propre sécurité, et aider les alliés qui luttent contre les terroristes, tel que nous l'avons fait au Mali. Et, le cas échéant, par le biais d'une gamme de capacités, nous allons continuer à prendre des mesures directes contre les terroristes qui présentent la plus grande menace pour les Américains.

Mais en le faisant, nous devons mobiliser nos valeurs dans la lutte. C'est pourquoi mon gouvernement a travaillé sans relâche pour forger un cadre durable, légal et politique pour guider nos efforts de contre-terrorisme. Tout au long, nous avons tenu le Congrès pleinement informé de nos efforts. Je reconnais que dans notre démocratie, personne ne devrait me croire automatiquement quand je dis que nous faisons les choses comme il convient de les faire. Ainsi, dans les mois à venir, je vais continuer mon dialogue avec le Congrès pour assurer non seulement que notre ciblage, détention et poursuite des terroristes restent conformes à nos lois et à notre système de poids et contrepoids, mais que nos efforts sont encore plus transparents pour le peuple américain et ??le monde.

La pauvreté dans le monde

Nous savons aussi que le progrès dans les régions les plus pauvres de notre monde nous enrichit tous - non seulement parce qu'il crée de nouveaux marchés, de l'ordre plus stable dans certaines régions du monde, mais aussi parce que c'est faire ce qui est juste. Dans de nombreux endroits, les gens vivent avec à peine un dollar par jour. Ainsi, les États-Unis se joindront à nos alliés pour éradiquer telle extrême pauvreté dans les deux prochaines décennies, en reliant davantage de gens à l'économie mondiale ; en autonomisant les femmes ; en donnant à nos jeunes et à nos esprits les plus brillants de nouvelles opportunités pour servir, et en aidant les communautés à assurer leur propre alimentation, énergie, et éducation ; en sauvant les enfants du monde de décès évitables ; et par la réalisation de la promesse d'une génération sans sida, ce qui est à notre portée.

Merci, que Dieu vous bénisse, et que Dieu bénisse les États-Unis d'Amérique.

Ads by Google

Copyright © 2013 United States Embassy. All rights reserved. Distributed by AllAfrica Global Media (allAfrica.com). To contact the copyright holder directly for corrections — or for permission to republish or make other authorized use of this material, click here.

AllAfrica publishes around 2,000 reports a day from more than 130 news organizations and over 200 other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. We publish news and views ranging from vigorous opponents of governments to government publications and spokespersons. Publishers named above each report are responsible for their own content, which AllAfrica does not have the legal right to edit or correct.

Articles and commentaries that identify allAfrica.com as the publisher are produced or commissioned by AllAfrica. To address comments or complaints, please Contact us.