Cameroon Tribune (Yaoundé)

27 February 2013

Cameroon: union compte rebondir

Pour les dirigeants, pas de panique, mais l'obligation de se qualifier dimanche à Monrovia.

Et si le salut d'Union de Douala en championnat national passait par l'international ? Le champion en titre est actuellement dernier d'Elite One, mais pour son Pca Franck Happi, il n'y a pas de quoi paniquer. Selon lui, l'objectif immédiat, l'impératif des impératifs, c'est une qualification pour le prochain tour de la Champions League dimanche 3 mars prochain à Monrovia face au Liscr FC (2-1 pour Union à l'aller). « Une non-qualification serait un accident industriel », déclare Franck Happi. En cas de succès, au contraire, l'équipe serait gonflée d'une énergie nouvelle. Cela dit, comment expliquer la position actuelle en championnat ?

L'effectif n'a pas été chamboulé. Seuls deux titulaires de la saison dernière sont partis, Joël Babanda et Faye. L'équipe a gardé 17 joueurs et en a recruté 16. Et pourtant les Vert et Blanc restent bien pâles. « Le championnat a démarré tard, le coach n'a pas eu le temps de roder son effectif [en vue notamment de la Champions League]. Il repart avec l'effectif de l'année dernière, dont des piliers comme Ngoula, Ashu et Edoa ont disputé plus de 50 matches », explique Franck Happi, évoquant les sollicitations de différentes équipes nationales. Quelques ténors manqueraient donc de fraîcheur physique. Mais ce n'est pas tout.

Dans l'encadrement, on reconnaît volontiers que les anciens joueurs ne se sont pas suffisamment remis en question. « Ils se sont un peu embourgeoisés » après le titre de la saison passée, reconnaît un responsable. En outre, « tout le monde veut faire tomber » le champion lors des rencontres. « C'est à l'envie que Sable de Batié nous a battus, pas en qualité de jeu », analyse Franck Happi.

Un proche du club parlant sous anonymat estime que le manque de résultats suscite certes des grincements de dents, mais qu'il faut encore attendre avant de vendre la peau de l'ours. Quid des problèmes d'argent ? Du salaire présumé du Pca et du Sg Robert Tamze ? Franck Happi proteste vivement : « C'est une insulte ! Nous sommes bénévoles. Nous mettons au contraire de l'argent dans l'équipe. Personnellement, mes entreprises en souffrent », soutient-il.

Ads by Google

Copyright © 2013 Cameroon Tribune. All rights reserved. Distributed by AllAfrica Global Media (allAfrica.com). To contact the copyright holder directly for corrections — or for permission to republish or make other authorized use of this material, click here.

AllAfrica publishes around 2,000 reports a day from more than 130 news organizations and over 200 other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. We publish news and views ranging from vigorous opponents of governments to government publications and spokespersons. Publishers named above each report are responsible for their own content, which AllAfrica does not have the legal right to edit or correct.

Articles and commentaries that identify allAfrica.com as the publisher are produced or commissioned by AllAfrica. To address comments or complaints, please Contact us.