31 December 2016

Congo-Kinshasa: Protection des civils - La Monusco renforce les capacités des chefs de groupemts territoire d'Uvira

press release

Uvira, le 30 décembre 2016 - La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation RDC, Monusco-Uvira, à travers sa Section des Affaires civiles, a organisé ce jeudi 29 décembre une séance de rforcemt des capacités des Chefs de Groupemts du Territoire éponyme.

Quatorze participants ont pris part à cette formation, dont onze Chefs de Groupemts et de Localités. L'objectif de cette capacitation était d'amer ces autorités coutumières à mieux collaborer avec les Services de sécurité, notammt les Fardc, la Police nationale congolaise, la Direction Générale de Migrations (DGM) ou core l'Agce Nationale de Rseignemts (ANR), vue d'un meilleur partage et temps réel d'informations à caractère sécuritaire. Les Groupemts et Localités sélectionnés pour cette formation sont ceux qui connaisst effet une insécurité chronique, un vironnemt caractérisé par des assassinats ciblés, mais égalemt par des affrontemts réguliers tre Fardc et groupes armés, avec des déplacemts de populations.

Cette initiative de la Monusco fait suite à plusieurs constats ayant mis lumière la faible collaboration tre les autorités locales et les Services de sécurité. Plusieurs fois ainsi, il a été observé que la population des Moys Plateaux (Bidjombo, Kijaga, Nakasherwe, Katala ou Katonyera) par exemple subit des exactions de groupes armés depuis de nombreuses années, avec déplacemts de civils, sans que de telles informations parvint aux différts Services de sécurité pour des actions appropriées dans le cadre de leur protection. En clair, les autorités coutumières ne ferait pas toujours le travail de rseignemts et de rapportage qui est attdu d'elles, vue de permettre aux Services de sécurité étatiques de prdre des actions idoines matière de protection des civils. Par ailleurs, il a été établi que les affrontemts tre les Fardc et les rebelles burundais des Forebu dans la localité de Bumba à une quinzaine de kilomètres au nord-ouest d'Uvira n'aurait jamais pu avoir lieu si les Chefs coutumiers avait reçu au préalable une formation sur l'idtification des maces, et s'il n'y avait pas eu de méfiance tre les différts Services de sécurité et les autorités coutumières.

Ainsi, au cours de cet atelier, les participants ont d'abord été formés sur l'idtification des maces dans leurs Entités respectives ; suite ils ont été « briefés » sur le mandat de la Monusco et les différts mécanismes de protection des civils mis place par la Mission onusine. Enfin, ils ont été ssibilisés sur leur rôle tant qu'acteur de la protection des civils.

Pour terminer, les participants se sont dits satisfaits de cette formation qui a duré une journée ; ils ont souhaité que la Monusco multiplie ce gre de séminaires et surtout les étde aux autres parties prantes de la chaine sécuritaire afin de réduire les violations des droits de l'homme commises par certains agts de l'ordre ; le cas par exemple de certains militaires Fardc ou d'autres agts de l'Etat qui tracasst les populations, érigt des barrières illégales pour percevoir des taxes tout aussi illégales, comme c'est le cas notammt à Nalubwe, Kirungu ou Biziba dans le Groupemt de Kijaga... Ils ont fin demandé à la Monusco de plaider auprès de la hiérarchie des Fardc pour le redéploiemt des troupes dans des droits où il n' existe plus depuis plusieurs années et où les populations civiles affirmt être à la merci des groupes armés.

Congo-Kinshasa

Eleven Fighters Sentenced for Raping Children

Eleven members of a militia in the Democratic Republic of Congo have been sentenced to life in prison for the gang rape… Read more »

Copyright © 2016 United Nations Stabilization Mission in the DR Congo. All rights reserved. Distributed by AllAfrica Global Media (allAfrica.com). To contact the copyright holder directly for corrections — or for permission to republish or make other authorized use of this material, click here.

AllAfrica publishes around 900 reports a day from more than 140 news organizations and over 500 other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. We publish news and views ranging from vigorous opponents of governments to government publications and spokespersons. Publishers named above each report are responsible for their own content, which AllAfrica does not have the legal right to edit or correct.

Articles and commentaries that identify allAfrica.com as the publisher are produced or commissioned by AllAfrica. To address comments or complaints, please Contact us.