Mauritius: Good Governance and Integrity Reporting Act - Des modifications à prévoir

Une rencontre entre l'Attorney General, Maneesh Gobin et Lord Nicholas Phillips, président de l'Integrity Reporting Board (IRB) s'est tenue ce mercredi matin 6 juin. Dans un communiqué émis peu après, il est indiqué que les discussions des deux hommes ont porté sur la performance de l'IRB qui a soumis son premier rapport annuel au président de la République.

Autre sujet abordé : les propositions faites par l'IRB pour apporter des modifications à la Good Governance and Integrity Reporting Act. Le but : simplifier et peaufiner le fonctionnement de cette nouvelle institution. D'autres réformes sont également à prévoir. Notamment par rapport à la structure institutionnelle de la profession juridique à Maurice.

Durant son passage dans l'île, Lord Phillips, ancien juge du Commonwealth, aura d'autres consultations avec d'autres personnalités et institutions.

À savoir que l'IRB a pour but de déterminer si une demande d'ordonnance de fortune inexpliquée doit être présentée ; quelles autres mesures éventuelles doivent être prises en ce qui concerne le rapport ; et si une personne mérite une récompense et le montant à être accordé, entre autres.

See What Everyone is Watching

More From: L'Express

Don't Miss

AllAfrica publishes around 600 reports a day from more than 150 news organizations and over 500 other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. We publish news and views ranging from vigorous opponents of governments to government publications and spokespersons. Publishers named above each report are responsible for their own content, which AllAfrica does not have the legal right to edit or correct.

Articles and commentaries that identify allAfrica.com as the publisher are produced or commissioned by AllAfrica. To address comments or complaints, please Contact us.