13 September 2017
Content from our Premium Partner

African Media Agency (Dubai)

Le nouveau rapport de la Fondation Bill Melinda Gates souligne les remarquables avancées contre la pauvreté et les maladies à l'échelle mondiale mais avertit que les progrès futurs sont menacés

press release

Bill et Melinda Gates appellent les dirigeants à régler efficacement le problème de la « misère humaine évitable ».

La Fondation Bill & Melinda Gates publie aujourd'hui un premier rapport annuel présentant les remarquables progrès accomplis ces dernières dizaines d'années en matière de réduction de l'extrême pauvreté et des maladies, tout en mettant sérieusement en garde la communauté internationale contre les dangers qui menacent les avancées futures.

Goalkeepers: The Stories Behind the Data (« les histoires derrières les données »), rédigé et publié par Bill et Melinda Gates et produit en partenariat avec l'Institute for Health Metrics and Evaluation de l'Université de Washington, met en avant les avancées accomplies par le passé au regard des problèmes les plus graves qui touchent les pays pauvres, et met à profit des projections de données innovantes pour prévoir des scénarios positifs et négatifs pour l'avenir, dans lesquels les vies de millions de personnes sont mises en jeu.

Le rapport suit au total 18 points de données associés aux objectifs de développement durable, ou Objectifs mondiaux, notamment sur la mortalité maternelle et infantile, le retard de croissance, l'accès aux moyens de contraception, le VIH, le paludisme, l'extrême pauvreté, l'inclusion financière et l'assainissement. Le rapport va au-delà des chiffres, identifiant les dirigeants, approches et innovations qui ont fait la différence.

Se basant sur les données et témoignages directs fournis par six contributeurs, le rapport présente les exceptionnels progrès accomplis dans le monde au cours de la dernière génération, à savoir, entre nombre d'autres accomplissements, la réduction de moitié de l'extrême pauvreté et du taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, ainsi que celle, de presque de moitié, des décès liés au VIH et du taux de mortalité maternelle. Toutefois, comme l'indique le rapport, d'importants défis restent à relever, notamment au regard des profondes disparités entre pays, et les avancées futures ne sont pas nécessairement acquises.

Les projections sont illustrées sous forme de graphiques et explorent trois scénarios éventuels par indicateur pour l'année 2030. Le premier scénario, qui repose sur les tendances passées, démontre ce qui arrivera si nous poursuivons sur la même voie, sans modifier de manière fondamentale nos approches et niveaux de dépenses actuels. Deux scénarios supplémentaires donnent respectivement un aperçu d'un avenir meilleur et d'un autre, plus sombre, anticipant ce qui arriverait avec une direction solide et davantage d'innovations et d'investissements et, singulièrement, ce qui pourrait arriver si l'attention et les financements fléchissaient. Par exemple, une réduction de seulement 10 % du financement des donateurs internationaux au bénéfice des traitements contre le VIH pourrait entraîner plus de 5 millions de décès supplémentaires d'ici à 2030.

Dans leur introduction, Bill et Melinda Gates se sont déclarés préoccupés par la réorientation des priorités, l'instabilité et les éventuelles réductions budgétaires, qui pourraient mener la communauté internationale à se détourner de ses engagements, compromettant le chemin positif nécessaire pour éliminer l'extrême pauvreté et éradiquer les maladies d'ici à 2030.

« Le présent rapport intervient alors que des doutes croissants règnent au regard de l'engagement de la communauté internationale en faveur du développement, indiquent Bill et Melinda Gates dans le rapport. Que ce soit pour une plus meilleure justice ou pour créer un monde sûr et stable, nous devons porter notre attention sur le développement. »

Bill et Melinda Gates publieront annuellement le rapport Goalkeepers, jusqu'à l'année 2030, à l'occasion de l'Assemblée générale des Nations Unies qui rassemble chaque année les dirigeants mondiaux à New York. En 2015, les dirigeants internationaux se sont engagés en faveur des Objectifs mondiaux, qui visent à mettre un terme à l'extrême pauvreté et à lutter contre les inégalités. Le rapport Goalkeepers s'intéresse à un sous-ensemble d'indicateurs des Objectifs mondiaux et a pour objectif de souligner les pratiques exemplaires et de contribuer à tenir la Fondation Bill & Melinda Gates, ses partenaires et les dirigeants du monde entier responsables de leur réalisation. Non seulement le rapport éclairera ce qui fonctionne, mais il soulignera également dans quels domaines les acteurs internationaux accusent un retard.

Le rapport comprend des témoignages directs d'acteurs de premier plan dont les innovations et politiques ont déjà fait la différence, de la réduction des retards de croissance au Pérou à une plus grande place des femmes dans le secteur financier structuré en Inde, en passant par une hausse du recours aux moyens de contraception modernes au Sénégal.

Le rapport révèle clairement que les décisions prises collectivement à l'échelle mondiale ces prochaines années auront d'importantes conséquences sur les vies de millions, voire de milliards de personnes à l'avenir. Bill et Melinda Gates font observer que la classe dirigeante aura une incidence sur la voie que prendra le monde :

« La pauvreté et les maladies dans les pays pauvres sont les exemples connus les plus flagrants de misère humaine à laquelle il peut être mis fin. C'est un fait : il est en notre pouvoir de résoudre ce problème et de décider de la portée de nos actions à cette fin. Ouvrons nos perspectives. Ouvrons la voie. »

Outre la publication de ce rapport, la Fondation Bill & Melinda Gates accueillera deux événements Goalkeepers à New York, en parallèle à l'Assemblée générale des Nations Unies. L'ancien Président Barack Obama, Sa Majesté la Reine Rania Al Abdullah de Jordanie, la Vice-secrétaire générale des Nations Unies Amina J. Mohammed, Malala Yousafzai, le scénariste, producteur et réalisateur Richard Curtis et l'acteur, écrivain et présentateur Stephen Fry se joindront aux événements les 19 et 20 septembre. Les participants célèbreront les progrès accomplis en faveur de l'éradication des maladies, des inégalités et de la pauvreté dans le monde et motiveront une nouvelle génération de défenseurs à œuvrer en faveur du développement durable. Dans la soirée du 19 septembre se tiendra le dîner de remise des Goalkeepers Global Goals Awards aux militants et groupes d'exception qui ont fait la preuve d'une incidence positive sur la vie des individus et en motivent d'autres à accélérer les progrès et à ne laisser personne pour compte. L'événement Goalkeepers sera diffuse en direct.

Distribué par African Media Agency (AMA) pour The Bill and Melinda Gates foundation.

À propos de la Fondation Bill & Melinda Gates :

Convaincue que toutes les vies ont la même valeur, la Fondation Bill & Melinda Gates œuvre auprès des populations du monde entier afin de leur permettre de mener des vies constructives et en bonne santé. Dans les pays en développement, la fondation s'efforce d'améliorer la santé des populations afin de les aider à s'extirper de la faim et de l'extrême pauvreté. Aux États-Unis, la fondation veille à ce que tous, et en particulier les plus démunis, aient accès aux opportunités qui leur permettront de réussir à l'école et dans la vie. Basée à Seattle, dans l'État de Washington, la fondation est dirigée par sa directrice générale, Susan Desmond-Hellmann, et son co-président, William H. Gates Sr., sous la direction de Bill et Melinda Gates et de Warren Buffett.

À propos de Goalkeepers :

Goalkeepers est le premier rapport annuel et événement mondial de la Fondation consacré à l'accélération des progrès en faveur de la réalisation des objectifs de développement durable (Objectifs mondiaux). En partageant des histoires et des données sur les Objectifs mondiaux, nous entendons inspirer une nouvelle génération de dirigeants, les Goalkeepers, ou gardiens des Objectifs, qui pourront sensibiliser la communauté internationale aux progrès à accomplir, tenir leurs propres dirigeants responsables à cet égard et stimuler l'action en faveur de la réalisation de ces Objectifs.

À propos des Objectifs mondiaux :

Le 25 septembre 2015 au Siège de l'Organisation des Nations Unies, 193 dirigeants mondiaux se sont engagés en faveur de 17 objectifs de développement durable (ou Objectifs mondiaux). Il s'agit d'un ensemble d'objectifs ambitieux qui visent trois extraordinaires accomplissements à réaliser dans les 15 prochaines années : mettre fin à l'extrême pauvreté, lutter contre les inégalités et l'injustice et régler le problème du changement climatique.

Contact pour les médias : media@gatesfoundation.org

Lien vers le rapport : www.globalgoals.org/goalkeepers/datareport

Source: The Bill and Melinda Gates foundation

Copyright © 2017 African Media Agency. All rights reserved. Distributed by AllAfrica Global Media (allAfrica.com). To contact the copyright holder directly for corrections — or for permission to republish or make other authorized use of this material, click here.

AllAfrica publishes around 900 reports a day from more than 140 news organizations and over 500 other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. We publish news and views ranging from vigorous opponents of governments to government publications and spokespersons. Publishers named above each report are responsible for their own content, which AllAfrica does not have the legal right to edit or correct.

Articles and commentaries that identify allAfrica.com as the publisher are produced or commissioned by AllAfrica. To address comments or complaints, please Contact us.